Ordination de l’abbé Fernando Moreno Bustamante

Au moment où l’Église de Sainte-Anne-de-La-Pocatière amorce un tournant missionnaire, elle accueille au sein de son clergé un premier prêtre missionnaire venu de Colombie. En effet, le samedi 17 septembre dernier, l’Église de Sainte-Anne a fait la fête au nouveau venu, l’abbé Fernando Moreno Bustamante à qui Monseigneur Yvon Joseph Moreau a conféré l’ordination presbytérale.

DSC05262-a

Fernando reçoit les vases sacrés ayant appartenu à l’abbé Denis Lajoie.

DSC05238

L’abbé Fernando agenouillé devant l’évêque pour la prière consécratoire.

La cérémonie avait lieu en l’église de Saint-Patrice de Rivière-du-Loup, où le séminariste a effectué son stage pastoral pré-ordination. Et pour l’occasion, sa mère Myriam, ainsi que ses trois sœurs et son neveu sont venus de Colombie afin d’assister à cette cérémonie célébrée dans la langue de Molière bien sûr, mais aussi en espagnol pour quelques segments.

Après avoir été présenté à l’assistance par madame Louise Beaulieu, catéchètes qui a travaillé avec Fernando durant son stage, celui qui a accompagné l’ordinand durant six années, l’abbé Charles-Aimé Anctil, a pu attester que Fernando était digne d’être ordonné prêtre pour l’Église diocésaine de Sainte-Anne. Cette reconnaissance amenait alors Mgr Moreau à prononcer cette parole : « Avec l’aide du Seigneur Jésus Christ… nous choisissons notre frère Fernando Moreno comme prêtre. »

Ce n’est toutefois qu’après la liturgie de la Parole qu’eut lieu l’ordination proprement dite. À cette étape, Fernando Moreno s’est engagé « à servir et guider le peuple de Dieu sous la conduite de l’Esprit Saint », à exercer « le ministère de la Parole en annonçant l’Évangile » et à « célébrer avec foi les sacrements », notamment l’eucharistie et le sacrement de la réconciliation. Et, à l’invitation de Mgr Moreau, Fernando a aussi promis de vivre en communion avec l’évêque et ses successeurs, « dans le respect et l’obéissance ».

DSC05300

Fernando présentant le pain eucharistique à sa maman.

Après l’imposition des mains par l’évêque et les prêtres concélébrants, Fernando a revêtu l’étole et la chasuble et reçu les vases sacrés, signes de son ministère. Notons que ses vêtements liturgiques ont été confectionnés dans son pays d’origine, la Colombie alors que les vases sacrés lui ont été présentés par un membre de la famille de l’abbé Denis Lajoie, décédé en janvier 2015. Puis, Mgr Moreau a échangé avec le nouveau prêtre un baiser de paix, imité en cela par l’ensemble des membres du clergé diocésain qui étaient présents. Vint ensuite la liturgie eucharistique que l’abbé Moreno avait le plaisir de concélébrer pour la première fois.

Si la plupart des chants entendus lors de cette célébration étaient interprétés par les choristes des trois communautés chrétiennes de Rivière-du-Loup, on a aussi pu goûter quelques chants en espagnol interprétés par un groupe d’amis de Fernando venus apporter une couleur particulière à la cérémonie.

DSC05334a

L’abbé Fernando entouré de sa mère, de ses soeurs et de son neveu Ignatio. Mgr Yvon Joseph Moreau les accompagne sur cette photo.

S’adressant à l’assistance pour la première fois, l’abbé Moreno a d’abord exprimé sa reconnaissance au Seigneur pour « avoir fixé les yeux sur moi et avoir regardé l’amour qu’il y a dans mon cœur et non pas mes faiblesses. » Il a aussi exprimé sa reconnaissance à sa famille ainsi qu’à toutes les personnes qui l’ont accompagné et aidé dans ce cheminement vocationnel.

Pour sa part, Mgr Moreau a dit espérer que l’ordination de Fernando soit un exemple pour quelques jeunes de chez nous et un encouragement adressé aux autres séminaristes colombiens qui se préparent actuellement à intégrer le clergé diocésain de Sainte-Anne. On sait que trois autres séminaristes venus de Colombie sont actuellement en stage dans nos communautés; l’un dans le secteur de L’Islet-Nord, un autre dans l’Unité pastorale de L’Islet-Sud alors que le troisième séjourne à Québec afin de parfaire sa connaissance de la langue française.

Quelques instants avant que l’abbé Fernando n’accueille les félicitations de l’assistance et accorde sa bénédiction à tous ceux et celles qui la lui réclamait, il avait reçu des mains de son évêque sa lettre de mission pour la prochaine année. C’est donc sans véritable surprise que nous apprenions que le nouvel ordonné continuerait à collaborer avec l’équipe pastorale à l’œuvre dans les cinq communautés du secteur de Rivière-du-Loup.