Décès de Mgr Clément Fecteau

Monseigneur Yvon Joseph Moreau, administrateur apostolique, a le grand regret d’annoncer le décès de Mgr Clément Fecteau, évêque émérite du diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière, survenu le 31 décembre dernier. Monseigneur Fecteau était âgé de 84 ans et 8 mois. Ses funérailles seront célébrées le samedi 13 janvier 2018, à 14 heures, en la cathédrale de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.

Sa dépouille mortelle sera d’abord exposée en chapelle ardente en l’église de sa paroisse natale, Sainte-Marie-de-Beauce, 62, rue Notre-Dame Sud, le jeudi 11 janvier, de 13 h 30 à 16 h 30 et de 19 h à 20 h 30. Une célébration de la Parole terminera cette journée. Le lendemain, 12 janvier, les diocésains et diocésaines qui le désirent pourront lui exprimer leur adieu en la cathédrale de Sainte-Anne, de 19 h à 21 heure et samedi, jour des funérailles, de 10 h à 13 h 45

C’est Monseigneur Yvon Joseph Moreau qui présidera l’eucharistie des funérailles qui sera suivie de la déposition du cercueil dans la crypte de la cathédrale de Sainte-Anne.

Né à Sainte-Marie-de-Beauce le 20 avril 1933, Monseigneur Clément Fecteau était fils de cultivateur. Il était l’aîné des quatre enfants de Philippe Fecteau et d’Elmina Turmel. Une fois ses études classiques terminées au Collège de Lévis, Clément Fecteau poursuit sa formation au Grand Séminaire de Québec et y obtient une licence en théologie. Il a été ordonné prêtre en l’église de Sainte-Marie-de-Beauce le 16 juin 1957 par Mgr Lionel Audet, évêque auxiliaire à Québec. Pendant l’année 1957-1958, il agira comme professeur de français, de mathématique et animateur de la vie scolaire à son alma mater. En 1961, il décroche une licence en sciences à l’Université Laval et retourne enseigner la physique au Collège de Lévis tout en étant chargé de l’animation de la vie scolaire jusqu’en 1973. Par la suite, il a été nommé directeur des services aux élèves du secondaire jusqu’en en 1979. À la même époque, il a exercé son ministère presbytéral dans différentes paroisses de la région de Québec, notamment à Saint-Louis-de-France (Sainte-Foy), Notre-Dame-de-Fatima, Sainte-Sophie et Saint-Pierre-Baptiste, dans la région des Bois-Francs.

En 1980, l’abbé Clément Fecteau est nommé curé de la paroisse Saint-Calixte de Plessisville. De 1982 à 1987, il assume la présidence de la région pastorale Lotbinière-Bois-Francs. De 1987 à 1989, il est membre d’une équipe pastorale à titre de curé des paroisses Saint-Calixte et de vicaire aux paroisses Notre-Dame-de-Fatima, Sainte-Sophie et Saint-Pierre-Baptiste.

Le 28 juin 1989, Sa Sainteté le pape Jean-Paul II l’appelait à l’épiscopat, le désignant évêque titulaire de Talattula et auxiliaire à Québec. C’est à l’aréna de Plessisville, le 20 octobre suivant, qu’il recevait l’ordination épiscopale des mains de l’archevêque de Québec et primat de l’Église canadienne, monsieur le cardinal Louis-Albert Vachon.

Le 10 mai 1996, le Saint-Père lui confiait la grande famille diocésaine de Sainte-Anne-de-la-Pocatière. Il a veillé sur l’Église de Sainte-Anne avec grande sollicitude jusqu’à la prise en charge du diocèse par son successeur, Mgr Yvon Joseph Moreau, le 27 décembre 2008.

Au sein de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec (AECQ), Monseigneur Clément Fecteau fut notamment membre des Comités épiscopaux de l’éducation, de la législation, administration et technologie et membre du Comité exécutif. Au plan de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC), il a notamment siégé à la Commission épiscopale pour la liturgie et les sacrements, au Comité permanent pour les relations avec les associations et les mouvements, à la Commission épiscopale pour l’évangélisation des peuples et au Conseil permanent de la CECC.

Rappelons également que c’est sous l’épiscopat de Monseigneur Fecteau que le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière a célébré son 50e anniversaire d’existence à l’été et à l’automne 2001. En la personne de Monseigneur Fecteau, l’Église de Sainte-Anne gardera le souvenir d’un bon pasteur, dévoué et attentif à son peuple.