Historique

Le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière a été érigé en 1951 par S.S. le Pape Pie XII. La Bulle d’érection a été donnée par la Congrégation romaine Consistoriale en date du 23 juin 1951. Le territoire du nouveau diocèse comprend les MRC de Montmagny, L’Islet, Kamouraska, Rivière-du-Loup (en partie) et Témiscouata (en partie). Le siège épiscopal de l’Évêque se situe dans l’église de Sainte-Anne, qui est élevée au titre de cathédrale avec tous les droits et privilèges. Le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière est déterminé suffragant de l’Archidiocèse de Québec et de son Archevêque métropolitain.

La Bulle de nomination du premier évêque est également donnée par la Consistoriale, en date du 13 juillet 1951.

Cinq évêques diocésains se sont succédé à la charge pastorale du diocèse : Mgr Bruno Desrochers (1951-1968), Mgr Charles-Henri Lévesque (1968-1984), Mgr André Gaumond (1985-1995), Mgr Clément Fecteau (1996-2008) et Mgr Yvon Joseph Moreau depuis 2008.

Situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, le diocèse de Sainte-Anne-de-la-Pocatière commence à une cinquantaine de kilomètres de Québec. Il s’étend sur près de 160 kilomètres de long, de Berthier-sur-Mer à Rivière-du-Loup; il couvre tout le territoire entre le Saint-Laurent, au nord, à la frontière des États-Unis, au sud. Il compte 55 paroisses et trois villes plus importantes : Montmagny, La Pocatière et Rivière-du-Loup.

La population du diocèse se maintient à un niveau plutôt stable aux environs de 89 730 personnes, dont à peu près 88 071 sont de religion catholique.